B

L

O

G

U

E

J’ai souvent eu peur d’éclater en mille morceaux. J’ai surtout eu peur de ne jamais pouvoir recoller les morceaux. Je m’imaginais comme une mosaïque qui serait détruite si je m’abandonnais à la tristesse. Je savais que ça casserait un jour ou l’autre. Je pressentais qu’à force de ressentir autant de douleurs et de tristesses, j’exploserais. Je savais que j’allais éclater…