Entre deux Stress Go Vie Go Vie Go Vie Oui!

Je me donne souvent l’impression que j’ai tout le temps du monde pour réaliser mes rêves. D’un côté, il est vrai que j’aime prendre mon temps. L’autre vérité: je déteste me sentir bousculée par les événements ou les agendas des autres. C’est ce que je définis comme le mauvais stress.

Le bon stress est un mélange de motivation, de courage et de ténacité. Habituellement, le bon stress est accompagné d’un sentiment de satisfaction et d’accomplissement. Nous ressentons une appartenance à la vie parce que nous nous sentons alignés avec nos valeurs.

Entre deux Stress  Go Vie Go Vie Go Vie Oui !

Le stress est mauvais lorsqu’il signale un dysfonctionnement entre mes intentions et la réalité que je vis. Il m’informe d’un écart considérable entre ce que je souhaite réaliser et les événements de ma vie. La majorité du temps, le mauvais stress se construit à partir de conventions extérieures auxquelles j’obéis pour toutes sortes de mauvaises raisons.

Le résultat est souvent le même: je laisse tomber ce qui m’allume réellement et ça me déçoit un peu. Ces petites déceptions s’accumulent incognito pendant des semaines, peut-être même des mois et vlan! L’angoisse et la confusion prennent le relais.  Ils s’installent en capitaine et pilotent ma vie à mon insu. Sous le coup du choc, je me demande ce qui m’arrive, je me sens irritable, conflictuelle et  le sens de la contradiction fait son apparition. Je me sens dépassée ou découragée.

En période de mauvais stress, mes décisions reflètent un manque de clarté et d’engagement. Ma vision d’ensemble est floue. Je défends des principes complètement à côté de la plaque et en conflit avec mes valeurs. Et comme des millions de personnes, je me suis rendue au fond du baril avant de lâcher-prise ! Ben oui!

Le stress de nos vies modernes n’a absolument rien à voir avec la passion, la détermination, le feu sacré, la motivation, l’engagement, le sentiment d’urgence ou le désir de se sentir réalisée. C’est tellement évident et paradoxale.

Je déteste me sentir bousculée. Ça ne veut pas dire que je ne suis pas pressée, que je n’ai pas hâte d’y arriver. Je crois que le succès de tout ce que j’entreprends repose avant tout sur mon bien-être et dépend du type d’énergie que je déploie pour m’y rendre.

Entre deux stress, je respire, je goûte à la vie!

D’après vous,

Est-il possible de s’engager à fond dans la réalisation d’un projet de vie sans recréer des conditions hyper stressantes ?

Est-il possible d’agir avec urgence, détermination et passion tout en conservant des valeurs de respects de soi et des autres ?

Est-il possible de se réaliser pleinement sans crouler sous le stress d’un éventuel succès ?  Ou d’un éventuel échec ?

Est-il possible de créer un style de vie holistique ?  Incluant votre santé ? vos finances ?  votre liberté  ?

Avez-vous des valeurs non-négociables ?

En prenant le temps d’y répondre doucement, vous y trouverez peut-être une nouvelle source de motivation.

Qui sait ce que l’avenir vous réserve ?