Résolution 0. Fabuleuse 1.

C’est toujours la fin de quelque chose; la fin de l’année civile, la fin de l’année fiscale, la fin de l’année scolaire, il y a des fins à longueur d’année. La multitude de fins influence mon état d’esprit, je recommence sans arrêt quelque chose… ou pas. Une fin, une rentrée, une fin, une rentrée…Chaque fin me donne l’impression de me renouveler, de me reconstruire à neuf, autre chose, comme si c’était de la nouveauté.

Par exemple, on nous annonce la fin de l’année scolaire en avril, la rentrée nous pend au nez fin juillet, les déguisements de l’halloween débarquent mi septembre et signalent la fin de la rentrée scolaire. Les liquidations de fin de saison, les ventes d’inventaire et les augmentations de tarifs annuels proclament la fin de l’année. On fait table rase et on recommence avec la dinde, les atocas, les tourtières, les gâteaux, les bûches. Pendant la saison des résolutions, tout est permis.

-Ça sonne !!!! Va répondre ! J’ai les mains dans la vaisselle.
-Oui attends, il reste deux minutes avant la fin du match.
-Ça soooooonnnnnnnnneeeeeeee !
-Han?

Je respire, j’expire, j’inspire, je ne suis pas dans un ring de boxe, non, je suis l’irrésistible bru charmante et irréprochable qui ouvre la porte d’un calme pittoresque, toujours souriante.

-AH! Bonjour, venez dire bonjour à mamie les enfants. Mais oui mais oui, vous allez bien ? Entrez entrez! Il est à la télévision. Au sous-sol. Bien sûr allez le rejoindre, ça me fait plaisir.

Bon, qu’est-ce que je pensais déjà…j’ai perdu le fil.
Ah oui, je sais comment je suis devenue un personnage secondaire dans mon scénario complexe. J’hiberne, j’hiverne, j’hiberne j’hiverne. Je suis une marmotte sans printemps.

Notre épilogue n’arrête jamais de finir… peut-être que je devrais écrire un nouveau scénario au lieu de vouloir écrire une nouvelle scène avec lui. Dans mon histoire je suis fabuleuse, dans son scénario je suis une marmotte.

J’ai toujours préféré continuer, je déteste les résolutions….oui je continue mon histoire fabuleuse, j’écris un nouveau scénario,  je jette les brouillons ?   J’ouvre un nouveau chapitre,  je jette les brouillons… je…

  • Allo, comment vas-tu ? Oui, non, je ne fais pas de révolution….non…de résolutions je veux dire, je préfère continuer. Et toi? Tu te remets au gym?