Je me suis réveillée fatiguée, d’humeur maussade. Ce n’est pas étonnant, je me suis endormie avec une liste de choses à faire et je me suis réveillée avec une  montagne insurmontable de tâches à exécuter. Vous sentez-vous dépassées? Débordées? Avez-vous l’impression  de perdre le fil? Je réponds oui trop souvent à mon goût. Je traverse une période de résistance.

En principe en tant qu’entrepreneure, on ne parle pas de ces matins paralysants, ni de ces nuits exténuantes. Nous sommes des « Entrepreneurs », nous symbolisons le succès, la liberté; nous souhaitons secrètement prouver qu’il est possible de changer le monde, de vivre différemment, d’incarner un nouveau style de vie. Nous avons choisi une stratégie, un plan et nous souhaitons parachever  la réalisation de ce rêve fou d’autonomie et de liberté financière.

Mais voilà, ce matin, je me battais littéralement pour ouvrir les yeux. Mes paupières étaient fermées, verrouillées.  J’étais confinée, enfermée et immobilisée dans mon propre corps.  Une autre voix plaidait férocement pour un séjour prolongé au lit pendant que j’observais silencieusement la prise d’otage. Il est clair que mon corps possède une volonté indépendante de la mienne. J’en ai d’ailleurs conclu que mon corps ne me choisit pas toujours en tant que capitaine de son  vaisseau. Je veux dire de mon vaisseau? Vous me suivez?

C’est quand même curieux qu’on obtienne le 2e rôle précisément le matin que l’on a défini comme étant le premier jour de notre nouvelle vie? Que des résistances intérieures se rameutent sous la forme de sournois Gremlins? Ils sont entraînés à foutre le bordel dès que l’idée d’exécuter le fantastique plan quotidien que nous avons structuré avec tant de soin nous traverse l’esprit?

Oui, en tant qu’entrepreneur, aujourd’hui c’est toujours le Jour J. Le Jour 1 d’une nouvelle phase, d’une modification. Le plus difficile reste à choisir, c’est-à-dire se donner notre premier jour, peu importe comment ça se déroulera. C’est mon jour et je le garde.  Dès ce matin, aux petites heures en fait, je voulais incarner une nouvelle version de moi-même avec une panoplie de nouvelles règles spécialement conçues pour créer plus de productivité et de discipline.

La méditation et l’éveil du corps physique sont des atouts importants.. En accomplissant de petits gestes rituels tous les matins, je me sens mieux, je ressens de la gratitude vis-à-vis mes décisions, mon style de vie et celle que je suis.  Quel matin?  Cette information doit rester secrète afin d’échapper au Gremlins.  Ils sabotent, ils résistent et croient  que je devrais faire partie d’une équipe gagnante sans changer quoi que ce soit. Les Gremlins détestent les changements, leur objectif est le statu quo. Je trouve ça rigolo. Je ne peux pas faire autrement que d’écrire et d’accepter ce qui se trame en moi réellement, en ce moment. Douche froide ? Course à pied? Tous les moyens sont bons pour déjouer les Gremlins.

Pouvez-vous croire qu’ils ont fait tout ça en mon propre nom? En un seul matin? En profitant  de mon sommeil? Avez-vous un clan de Gremlins? Comme les empêchez-vous de saboter vos journées?

Savez-vous que les résistances sont un peu comme des courbatures. Que ce soit un exercice au gym ou un entraînement mental, les courbatures sont les résultantes incontournables d’une pratique qui opère un changement. La résistance indique que ça change. Pas de résistance, pas de changements.